[Report] Les 3 ans endiablés de Fée Croquer

[Report] Les 3 ans endiablés de Fée Croquer

J'étais aux 3 ans de Fée Croquer et je crois que j'ai jamais été à une soirée en Warehouse aussi énervée.

Les 3 ans de Fée Croquer c'était quoi ? Une scène acid techno, une scène techno, une scène house et une scène "ræveLucide" avec des espaces pour s'asseoir et différents stands. Des milliers de m² pour un anniversaire aux airs de Festival.

 La scénographie était assurée par Triple-D

La scénographie était assurée par Triple-D

Ce que j'aime beaucoup dans ce genre d’événements c'est bien sûr la musique mais aussi le fait qu'il y ait plusieurs scènes car cela permet de pouvoir bouger entre elles, et c'est donc ce que j'ai fait la plupart du temps.

Mais il y a des moments où il faut savoir se poser dans la vie. Par exemple pour l'incroyable set de Tuss en b2b avec Tessela. C'était un des sets que j'avais le plus envie d'écouter ce soir-là et ils ont su faire le taf. Malgré la température dehors qui avoisinait les 0 degrés l'énorme scène était bouillante.

 Overmono (Truss b2b Tessela)

Overmono (Truss b2b Tessela)

 La scène 1 avec la scénographie de Triple-D

La scène 1 avec la scénographie de Triple-D

Une des autres performances que j'attendais le plus était le live de 138. Un live très technique aux sonorités un peu sombres et puissantes qui était impressionnant visuellement comme auditivement.

 138 (live)

138 (live)

Après ce live je me suis encore baladé entre les scènes, avec un gros retour à la scène 2 sur laquelle j'avais été pour l'excellent DJ set de Kuss et sur laquelle je suis retourné afin d'entendre Moth que je n'avais jamais écouté mais dont on m'avait dit beaucoup de bien.

Le seul bémol que je pourrais apporter à la soirée était qu'il y avait un peu trop de monde à mon goût et qu'il était donc difficile d'accéder près des deux scènes principales. Mis à part ce détail, la soirée était exceptionnelle à tous les niveaux, et confirme la place centrale de Fée Croquer dans le paysage techno à Paris.

_DSC6845.jpg

Swarm Factory, Minimal love

Swarm Factory, Minimal love

SOLOMUN+1 au Bourget, décollage imminent

SOLOMUN+1 au Bourget, décollage imminent