5 raisons de courir aux Solidays ce week-end

5 raisons de courir aux Solidays ce week-end

Les Solidays, c’est 300 artistes, 100 associations, 80 concerts, 9 scènes, 2 nuits, 3 jours - rien que ça. Pour ses 20 ans, l’édition 2019 ne manque pas d’arguments pour nous faire trépigner d’impatience. Voici 5 raisons de courir à Longchamps ce week-end, au galop.

La cause

On aurait tendance à l’oublier mais les Solidays c’est avant tout un rassemblement solidaire, organisé par l’association solidarité sida. 

L’esprit associatif va au delà de la récolte de fonds pour lutter contre la maladie. Des conférences auront lieu tout le week-end sur des sujets tels que le climat, de lutte contre les violences faites aux femmes, de lutte contre le sida, de philanthropie, du vivre ensemble, d’engagement. Ça se passera au Social Club. 

Des expos seront présentées, ainsi qu’un village d’associations, « le village solidarité ». 

Au delà de l’intérêt que peuvent susciter ces formats, la dimension d’entre-aide des Solidays installe au sein de la population festivalière une vibe très positive. Et ça fait du bien.

2018_solidays_bd_022_1140px-1140x570.jpg

Les artistes

Et un petit top 3 des artistes à ne pas manquer chaque jour, on se concentre sur l’électro parce qu’on vous connaît ;)

Vendredi

Vladimir Cauchemar, le seul et unique DJ avec une tête de mort à pouvoir manier house médiévale et break hip-hop.

AZF, techno made in France, nul besoin de vous la présenter.

Notre chère Camion Bazar pour une bonne dose d’amour et de paillettes (présents tout le week-end).

Samedi

Jenifer Cardini, entre new wave et nu-disco, de la house feel good et punchy.

Salut c’est cool, les parisiens les plus barrés de l’histoire de la techno - on va se marrer.

Anetha, qui s’est bel et bien installée comme un nom incontournable de la scène techno Française.

Dimanche

Daddy Reggae sound truck, le camtar le plus roots du festival, pour se mettre sous ondes reggae Jamaïque, yeah man !

P2Z, une autre bande de zinzin base de paillettes et disco techno pour lâcher les derniers jouls d’énergies disponibles sur le dancefloor.

Parcels, disco pop agréable pour finir le week end léger !

Les extras

Ceux qui ont déjà foulé le sol de Longchamps lors des Solidays le savent, le festival a des airs de parc d’attractions.

Viens tester la résistance de ton estomac au saut à l’élastique après avoir bu quelques pintes, ou dans « L’extreme », bras mécanique en rotation sur 3 axes.

Pour les moins téméraires, il y a le Greencorner pour vous mettre bien. Massage et ostéopathie pour les douleurs post-dancefloor.

Tu pourras aussi siroter un thé à la menthe dans un coin décoré façon palais oriental, ou retrouver l’ambiance fête de province que tu connu jadis à « La Guinguette », animée sans surprise par … Le Camion Bazar.

solidays2018_bricedelamarche_palmeraie_photo_20180622_1_460px-1140x570.jpg

Fête de la musique

C’est la fête de la musique ! 

Food

Enfin, pour les plus gourmets d’entre vous, il y a de quoi se régaler les babines.

Restaurants du terroir, aligot sandwich raclette ?

Plutôt poulet coréen, ambiance dou blazil ou épices afghanes ?

Tu es dans une phase « healthy » vegan/bio ?

Tu préfères te casser le bide avec un bon vieux burger ou Kebab des familles ?

Littéralement tout ce que tu peux imaginer manger sera présent sur le site du festival. La liste complète des restaurateurs à retrouver ici

Bref, un bon cocktail explosif pour tous les sens, pour fêter la musique comme il se doit. Ce week-end à Longchamps, et pour la bonne cause.

Peace.


Fée Croquer invite Pisica pour 16 heures d'Open-air sonorisé !

Fée Croquer invite Pisica pour 16 heures d'Open-air sonorisé !

 [Samedi 15 Juin] Fée Croquer x Seth : une alliance contre la répression des musiques électroniques

[Samedi 15 Juin] Fée Croquer x Seth : une alliance contre la répression des musiques électroniques