[REPORT/PHOTOS] Alkpote et Freeze Corleone réunis par Artichaut Records

[REPORT/PHOTOS] Alkpote et Freeze Corleone réunis par Artichaut Records

L’artich’au mic c’est des soirées de concert full hip hop, avec des artistes émergents et des petites têtes d’affiche parisiennes, qui se déroulaient initialement à L’Olympic Café puis L’Alimentation Générale. En cette fin d’année, le label parisien Artichaut Records, organisateur de ces événements, a vu les choses en grand. C’est donc à La Machine du Moulin Rouge que s’est tenue une soirée avec un line up d’exception qui réunissait sur le même plateau Alkpote et Freeze Corleone, entre autres. 

 
 

La soirée a débuté avec le Montréalais L.Teez qui a chauffé les foules. Puis les hostilités ont réellement été lancées par Chanje, le poulain du label Artichaut Records, qui a su conquérir le public et le mettre en haleine lors d’un passage très remarqué. Le rappeur a fourni un show très énergique, la foule s’est épuisée aux pogos. Une première partie de soirée parfaitement maîtrisée.

 
 

L’évènement de la soirée était clairement le passage du rappeur le plus mystérieux de France, j’ai nommé Freeze Corleone. Ce dernier se produit très rarement en concert, ce qui éveille la curiosité de beaucoup d’adeptes de rap underground, nous y compris. Il a sorti un projet surprise « Projet Blue Beam » le 13 novembre dernier. Ce ne fut donc pas étonnant de trouver salle comble pour fêter cet incroyable 11 titres, constitué de titres puissants tels que « 3 Planètes », « Lester » ou encore « Sacrifice de Masse » en feat avec Osirus, membre de son collectif le 667, mis en exergue par Freeze Corleone. Pour l’occasion, il était accompagné de sa fidèle « Ekip », notamment Lala &ce et Zuukou

 
 

L’empereur du sale était également de la partie, pour un show sale, trash et puissant, comme on aime ! Parfait close up pour une soirée pleine de cassage de tête. Le public parisien a même eu droit à une surprise puisque Jok’air a fait une apparition sur scène le temps de son feat avec Alkpote.

 
 

Ce fut donc une soirée réussie, qui a mis la barre très haute pour les prochaines « Artich’au mic ». Il paraîtrait même qu’elle ait donné lieu à une collaboration entre les deux têtes d’affiche de la soirée, à en croire un post Instagram… Vous nous en voyez ravis. 

 
 

Artichaut Records est en forme, ils ont notamment sorti récemment un freestyle à l’occasion de la release du projet de P-dro  « Lilith », accompagné de FA2L, Verso, Andy Luidje, Tengo John, Beeby… On vous conseille de garder un oeil sur ce label très prometteur ! 

 

La How We Dau 2019 promet d'être spectaculaire !

La How We Dau 2019 promet d'être spectaculaire !

Le collectif Pisica fête Noël en Warehouse

Le collectif Pisica fête Noël en Warehouse