De l’Acid à la Disco : le crew Diskonected fête ses 1 an et invite Herr Krank

De l’Acid à la Disco : le crew Diskonected fête ses 1 an et invite Herr Krank

En 2019, la scène électronique est bien plus cloisonnée qu’à ses débuts. Soirée Techno ou House, Micro ou Bass music, il faut choisir. Tenter de réunir des styles musicaux que l’on pense opposés au cours d’une même soirée, c’est le pari du jeune collectif Diskonected, qui s’apprête à fêter ses 1 an le 08 juin. Nous les avons rencontré.



Hello l’équipe ! Alors pour celles et ceux qui ne vous connaissent pas, Diskonected c’est qui ?

Aujourd’hui le collectif est composé de 3 DJs résident-e-s, qui jouent à toutes les soirées ou presque, régulièrement accompagné-e-s d’invité-e-s. C’est une équipe resserrée, aussi nous gérons à 3 autant l’aspect musical que le démarchage de lieu, la communication, et l’aspect visuel. Toutes ces choses sont primordiales et demandent bien plus d’énergie que le mix le jour J.

Nous faisons aussi parfois appel à un photographe, et à une graphiste pour nos plus gros événements.

 




Votre collectif existe depuis désormais un an : vous avez réussi à progresser ?

Nous avons organisé notre première soirée dans le sous-sol du 45 Tours, dont nous remercions d’ailleurs le très gentil patron Raïmi de nous avoir fait confiance. C’est un endroit avec une capacité très limitée mais idéal pour se lancer. Nous avons ensuite eu l’occasion d’accéder à de plus grosses scène : le Bifröst à Rouen, le Fête de l’Humanité, le 4 Elements, l’Alimentation Générale, la Mutinerie, le Panic Room… Des endroits qui sont des passages obligés pour lancer un collectif.




Je vois que vous variez souvent les lieux ou se tiennent vos soirées, c’est une volonté de votre part ?

En un an, nous avons joué et organisé des soirées dans plus de 20 lieux différents. Bars, clubs, lieux alternatifs, plein air, nous aimons varier afin qu’il y en ai pour tous les goûts. Nous avons tout de même beaucoup joué au 4 Elements ou nous avions une résidence tous les mois. La Mutinerie est peut-être notre endroit préféré : c’est un bar lesbien/queer qui organise des DJ sets tous les week-end, et il y a toujours une énergie et une ambiance folle.

 




Au niveau musical, vous proposez un mélange assez inédit : l’Acidisco, est-ce que vous pouvez m’en dire un peu plus ?

Ce mélange est né d’une envie de dépasser les barrières entre les styles musicaux. Nous écoutons tou-te-s énormément de musiques différentes, et c’est dommage de ne pas les retrouver en soirée, de devoir écouter la même chose toute la nuit.

Nous avons fait le choix de rapprocher 2 genres que l’on imagine mal fonctionner ensemble : la Disco, musique grand public et joyeuse, reine des années 70-80, et l’Acid, musique plus introspective, punchy et mélodique. Ce rapprochement inattendu plaît au final beaucoup, parce qu’il touche tout le monde.

Mais comme nous avons fait de la choix de la diversité, et plus que l’Acidisco, vous pouvez entendre dans nos soirées Techno, House, Funk, Drum & Bass, Trance, Dub, et sélection de morceaux très peu connus issus du monde entier.




Vous fêterez donc votre anniversaire le 08 juin au Gambetta Club, avec un invité particulier, Herr Krank.

Effectivement, c’est un artiste qui correspond parfaitement à notre direction artistique, puisqu’il propose un mélange musical entre House, Acid & Jazz. Révélé par un concours Chineurs de House, c’est un producteur très talentueux reconnu dans la France entière, ainsi qu’un DJ qui saura nous restituer toutes ses influences variées.

Par le passé, nous avons invité des artistes tels qu’Eva Peel, fondatrice du collectif cosmic Deviant Disco, ou Housecall, duo résident du Collectif Lucien, à l’origine de la très réussie Friche Lucien à Rouen.

 



Des projets pour l’année à venir ?

Pour l'année à venir, nous souhaitons espacer nos soirées. Cette année, nous faisions une moyenne de presque 2 soirées par mois, c'est trop. Nous allons les espacer, afin de rendre chaque soirée unique, et d'inviter à chaque fois des artistes inattendus.

 



Merci beaucoup à Unitypac, Charleeps et MZA d’avoir répondu à nos questions et d’avoir proposé des sons, vous pourrez donc le retrouver au Gambetta Club le 8 Juin !


CE WEEK END : Sur la plage pour un festival Marvellous

CE WEEK END : Sur la plage pour un festival Marvellous

[REPORT] Au coeur du Chorus Festival 2019

[REPORT] Au coeur du Chorus Festival 2019