Le coup de gueule : la spéculation sur les places de concerts

Le coup de gueule : la spéculation sur les places de concerts

Le vendredi 17 septembre à 10 heures était mise en place la billetterie en ligne pour le concert de Nicolas Jaar au Trianon. Les places se sont écoulées en 10 minutes et ont causé pas mal de bruit sur la toile...

Voilà le topo : malgré une place tarifée initialement à 33 euros et une capacité d'achat limitée à 4 billets par personne, certains ne se sont pas privés pour spéculer en achetant un nombre de billets dépassant largement le plafond autorisé afin de les revendre dans la foulée à des prix avoisinant les 150 euros ...
C'est le site de revente en ligne Viagogo qui a permis à ces individus de faire affaire, les tarifs de revente des billets de seconde main n'étant pas limités. Le site a déjà été attaqué à plusieurs reprises en justice pour ce type de pratique.

On ne supporte pas ce genre de pratiques

Cependant il existe des solutions fair-play, dont l'on souhaitait vous parler suite à cet incident. Les billetteries jouent un rôle crucial dans l'écosystème événementiel, il nous semble donc important de mettre en avant les acteurs qui respectent leurs utilisateurs.

Le site de revente en ligne TicketSwap a interdit la cessation des billets du concert de Nicolas Jaar au Trianon à plus de 40 euros. "On ne supporte pas ce genre de pratique et c’est la raison pour laquelle la boîte existe" explique Ugo, responsable France.
La start-up, fondée à Amsterdam début 2013 par 3 amis passionnés de festivals, met un point d'honneur à rester éthique face aux acheteurs. Elle lutte contre les abus notamment en plafonnant les prix de reventes sur la plateforme.
Elle permet également de limiter la fraude grâce à un contrôle strict de tous les billets et revendeurs, en n'acceptant que les fichiers originaux et en surveillant de très près les activités suspectes de certains utilisateurs.

Soutenons les acteurs qui la jouent fair-play et luttons contre l'opportunisme qui s'exerce au détriment des passionnés.


Nuit blanche ? Que faire de toutes ces bringues ?

Nuit blanche ? Que faire de toutes ces bringues ?

Noise la ville fête ses 5 ans d'existence !

Noise la ville fête ses 5 ans d'existence !