FOCUS : 1001 Bass Music Festival #6

FOCUS : 1001 Bass Music Festival #6

Le 19, 20 et 21 septembre se tiendra à Saint-Etienne la 6e édition du 1001 Bass Music Festival, le rendez-vous ligérien de tous les styles de la culture électronique. L'événement nous propose cette année une trentaine d'artistes de renommée internationale, nationale et locale, allant de la techno à la psytrance, dans un décorum de scénographie géante et de décors uniques. La ville sera, le temps d'un weekend, le plus gros dancefloor de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

1001 bass music logo.jpg

Le festival sera divisé en 2 parties bien distinctes. En effet, le premier rendez-vous nous est donné le soir du 19 octobre dans la nouvelle salle du Clapier (ancienne gare de la ligne Saint-Georges-d'Aurac à Saint-Etienne-Chateaucreux devenue un centre d'art et de spectacle) pour une projection du documentaire "Manu Sous Le Donjon" (présentant notre malin préféré) suivi d'un apéromix pour bien se mettre en jambe.

Le vendredi 20 et samedi 21 auront lieu les 2 grosses teufs dans la salle de concert Le Fil Smac, d'une capacité de 1200 personnes et divisée en deux salles pour l'occasion. Un programme donc chargé pour un weekend qui promet de faire bruler des calories.

Niveau programmation, le collectif 1001 Bass, à l'origine du projet, fait toujours dans le pointu et n'a pas menti en promettant de couvrir les 4 grands styles de la scène électronique : la house, la techno, la trance et le hardcore.

En effet, nous y retrouverons des noms bien connus dans l'Hexagone tels que Boston Bun, Møme, I Hate Models, Molecule (en live !), et Rebeka Warrior aka Sexy Sushi pour ne citer qu'eux.

clapier saint etienne.jpg

Le Fil Smac accueillera également des artistes étrangers, plus ou moins souvent présents sur la scène française et qui sauront également véhiculer le sale que mérite ce festival: le poto belge Jacidorex, le patron de l'acide anglaise Aphrodite ou encore l'espagnol Pain Killer.

En observant un peu plus en détail la programmation, on remarque également le désir de 1001 Bass de promouvoir d'autres artistes et styles musicaux. En effet, on retrouvera le ragga-dub du live band de Raggatek, la futur pop d' Ubikar et le lyric-rap Dooz Kawa, tous de véritables artistes made in France.

En organisant sa 6e édition et en proposant une line-up prometteuse et qualitative, 1001 Bass montre qu'il devient un des acteurs principaux du Sud-Est français. Ce qui fait le plus gros charme de ce festival, aux yeux de beaucoup ici, est son côté pied à terre, cru. Un festival qui respecte à merveille les origines de la culture de la teuf : des endroits originaux, une mise en pratique artistique qui dépasse simplement la musique et des artistes de styles différents, comme pour porter l'étendard de toutes les sous-cultures françaises. Chapeau. 


CE VENDREDI: Undoing Time invite les patrons de la minimale franco-roumaine

CE VENDREDI: Undoing Time invite les patrons de la minimale franco-roumaine

PODCAST: Discovery #27 par LEOZ!NHO

PODCAST: Discovery #27 par LEOZ!NHO