[REPORT/PHOTOS] Rémy réchauffe Villeurbanne à la FULL HIP-HOP #1

[REPORT/PHOTOS] Rémy réchauffe Villeurbanne à la FULL HIP-HOP #1

La semaine dernière, Médiatone et Olympia Prod ont réuni un beau plateau avec Melan, le LABO et Rémy pour la première édition de leur soirée FULL HIP-HOP. Absent de dernière minute pour des raisons médicales, Melan a été remplacé au pied levé par Bob Lunet, un groupe de quatre MCs originaire d’Avignon. Malgré cet imprévu, le public lyonnais était au rendez-vous et en forme pour cette soirée, également animée par les performances de danse du collectif Takamouv’ et de graff’ des artistes Capie et Rese

 
 

Malgré un temps capricieux et quelques minutes de retard, on arrive au milieu du set du LABO qui finissent leur passage avec une foule conquise. Plutôt actifs sur la scène lyonnaise, ils bénéficient d’un réel capital sympathie de la part du public, réceptif à l’énergie déployée par les locaux de l’événement sur la scène du CCO. Une fois le dernier morceau fini, c’est le collectif Takamouv’ qui enchaîne avec une démonstration directement dans la salle, auprès du public, afin de laisser l’équipe de Rémy prendre place sur scène. Une bonne dizaine de minutes de show qui permettent de garder la salle en forme avant le main event de la soirée. 

 
 

Juste après la fin de la démonstration, c’est au tour du rappeur d’Aubervilliers de monter sur la scène du CCO. Il démarre avec le son qui l’a fait découvrir au grand public, J’ai vu, initialement présent sur la mixtape Banger 3 de Mac Tyer. Celui qui vient « refaire du rap français » commence en force et met tout le monde d’accord dès son opening

 

©️ Acyle Koussa


Même si la clameur du public semble redescendre après l’enchaînement sur les morceaux de son album C’est Rémy, sorti cette année, il revient de plus belle avec le titre qui figure en bonus track, Bella ciao, avec lequel il retourne littéralement la salle. Mention spéciale pour Rappelle-toi, qui est venu calmer l’ardeur des Lyonnais avec un piano-voix toujours aussi efficace. 

 
 

En terme de performance pure, Rémy a déjà tout d’un grand en ce qui concerne ses couplets. Il les gère tous sans exception sur le bout des doigts. Aucun choke à relever sur la petite heure de concert. Mais les couplets autotunés reste encore un point sur lequel le jeune rappeur pourra s’améliorer, et du haut de ses 21 ans et de sa très jeune carrière, on ne lui en tient pas rigueur. Petite déception sur la reprise du son présent dans la mixtape 93 Empire, La maille, sur lequel Rémy a seulement repris son couplet avant de faire une fois le refrain, en coupant les passages d’Hornet la Frappe et de Kalash Criminel.

 

©️ Acyle Koussa


Il a fini son set avec le son qui a concrétisé toute l’attention que lui portait le rap français, Rémynem. Une performance encore une fois parfaitement maîtrisée, et qui a ravit le public qui n’était clairement pas venu pour écouter de la zumba. Rémy a répondu à la hauteur des attentes avec son rap conscient et mélodieux. 

 

Une belle première pour la FULL HIP-HOP, qui a prolongé l’expérience le lendemain avec Bastard Prod et Lacraps qui ont répondu à l’appel. Des soirées qui mettent à l’honneur la culture, avec des rappeurs aux horizons différents et des démonstrations en live de danse et de graff’ pour plaire à tous. Pari réussi pour Olympia Prod et Médiatone, puisque le public Lyonnais a répondu présent à l’appel. La première d’une longue série ?

 

I ❤ Techno revient en force pour sa 8e édition !

I ❤ Techno revient en force pour sa 8e édition !

[REPORT] Retour sur notre ADEcadence 2018

[REPORT] Retour sur notre ADEcadence 2018