IBIZA : Pas mal de grabuge pour cette saison 2016

IBIZA : Pas mal de grabuge pour cette saison 2016

Si vous avez un peu suivi l'actualité autour de l'île, vous vous êtes vite rendu compte que le game à un peu changé pour les grandes instituions clubbing. Je n'ai pas fait parti de la génération qui a découvert Ibiza et son climat de fête balnéaire mais je me trouve étroitement fasciné par cette île qui a permis aux "grands" d’aujourd’hui d'exprimer pleinement leurs arts sans restrictions. (Pour ne citer qu'eux, le trio Ricardo / Carola / Ritchie). C'est une terre qui a accepté la musique électronique quand le monde voyait encore ça comme du "boum boum" et pour avoir écouté beaucoup d'interview d'artistes, ça a souvent été l'université pour beaucoup de DJs. 

Tout ça pour dire que cette île fait partie intégrante de la culture house et techno et que lorsque les choses évoluent, c'est toujours intéressant de s'y pencher un petit peu.

Les beach parties de tINI and the gang sanctionnées (encore).

Les fêtes avec le gang de tINI sont connues pour une bonne vibe toujours au rendez vous. Avec une entrée libre, la plage et des DJ qui sont la pour s'amuser, les soirées avec le gang se sont rapidement établies comme une référence en tant que beach party.

Comme vous l'avez compris, les autorités d'Ibiza (a priori sur la demande de locaux) ont décidé de faire pression pour stopper tout ça. Le collectif a donc décidé de bouger dans le club "underground Ibiza" faute de mieux.

Le Space c'est fini

Après 27 années de fêtes, le Space ferme ses portes. Entre la légendaire Terrace et la main room, c'est à travers ces murs que certaines track sont devenues des classiques.  Comme vous le savez surement, c'est aussi sur ce terrain de jeu que Carl Cox à tenu la barre pendant ses 15 ans de résidence endiablé. C'est donc Ushuaïa qui va prendre contrôle du site et peu d'infos ont été dévoilées pour l'instant.

Malgré tout, on retiendra aussi que le megaclub n'était pas forcément connu pour sa politique musicale super pointu avec pas mal de soirée EDM au cours de la semaine.

Amnesia, entre fraude fiscale et liscence revoked.

Amnesia est reconnu comme le berceau de "Music On", soirées organisées par Marco Carola. Toutefois la fête a un peu trop duré un dimanche matin et a outrepassé la fermeture des portes autorisée en fermant à 13h au lieu de 8h (sisi). En réponse les autorités d'ibiza ont décidé de sanctionner le club en révoquant leur licence de fermeture tardive pour la closing party.

 Marco en action

Marco en action

S'ajoutera à cela le fait que l'on ai retrouvé 2 millions en cash, non déclaré, dans les bureaux du club et vous comprendrez que le club traverse une phase un peu difficile. Pourtant on ne s'inquiète pas trop, ce n'est pas la clientèle qui va manquer mais juste un club qui sera peut être plus sensible aux régulations engendrées par la gouvernement.

DC-10 s'est pris une amende pour "excessive noises"

Tout comme Amnesia, DC-10 a l'habitude de fermer ses portes un peu plus tard que l'heure officielle. Cependant les festivités tard dans la mâtiné combiné à un volume sonore trop élevé a donné suite à plusieurs amendes pour ladite boite.

So what ?

Même si tout ce qui s'est passé ne va pas empêcher Ibiza de rester une des destinations les plus prisée pour la faire la fête, on ne peu que s’interroger sur le futur du clubbing de l'île. Ces mesures représentent tout de même une certaine vision des autorités sur la place de la fête et du tourisme et c'est avec des petites mesures par-ci et par la qu'on arrive à perdre l'équilibre qui rend l'expérience fête d'Ibiza si intéressante. Affaire à suivre.

On est en pleine campagne de financement participatif ! Soutiens nous et chope tes fringues La Bringue X Le Camion Bazar X Newtrack X Fée Croquer by NIQUE ici

BLOCAUS, retour aux sources le 4 novembre...

BLOCAUS, retour aux sources le 4 novembre...

Petit guide festif du week-end d'Halloween à Paris

Petit guide festif du week-end d'Halloween à Paris