IMAGINE* une interview : Les chasseurs d'étoiles

IMAGINE* une interview : Les chasseurs d'étoiles

Aujourd’hui, 23h, j’ai rendez-vous avec le crew Imagine❊ pour une interview d’avant début de soirée: « Imagine❊ invite Radioactiv ». Rencontre et explications avec le crew lyonnais.

Je pensais avoir affaire au chargé de communication ou au président mais c’est avec tout le noyau dur que je commence mon interview dans les backstage du bateau : Ilyes fondateur de l’asso, directeur artistique, networker et DJ résident, Henri chapotant trésorerie, contrats et administratif, Julie et Louis chargés de communication et du recrutement des bénévoles et enfin Guillaume le photographe. Bien sûr, ce serait réducteur de placer chaque personne dans une case car si je suis seul face à la bande, c’est que les décisions ne se prennent pas individuellement mais ensemble, c’est donc naturellement que tous répondent présents à l’interview. 

De fortes personnalités sont autour de la table et pourtant il y a une vraie unité, une vraie passion quand il s’agît de parler d' Imagine❊. Chacun s’exprime sans empiéter sur l’autre car la confiance et le respect règnent au sein du groupe. Me sentant déjà en famille, je commence à poser mes questions. Imagine❊ est née il y a bientôt deux ans et est créatrice d’évènements électroniques undergrounds et promotrice d’artistes autour de la House et Tech House sur Lyon bien qu’elle ait su aussi s’exporter en dehors des murs comme je l’apprendrai plus tard. 

Henri m'explique l’historique de l’asso. Imagine❊ a démarrée par des résidences de 6 mois dans l’ancien Logo puis au DV1. Actuellement, elle prend les commandes du Ayers Boat toujours en format résidence, lui permettant de construire des évènements autour de DJ internationaux et surtout de jouir d’une entière indépendance, très importante aus yeux du groupe.
« Lors des premières soirées, on a tout de suite misé sur des gros artistes comme Adriatique, Magda, MK, Troy Pierce, Catz'N'Dogz, Marco Faraone. C’était surtout pour fidéliser une clientèle » me confie Ilyes « mais depuis notre résidence au DV1, on s’est axés sur la recherche de DJs à venir,  ceux qui feront le buzz de demain ! » .

Parmi eux, Henri me cite Atapy, se retrouvant actuellement sur toutes les plus grosses line up d’Europe de l’Est, Latmun présent sur de gros festivals et Marco Faraone accueilli par Imagine❊, il y a un an, et qui, depuis, ne cesse de faire parler de lui.

« L’idée, c’est d’être précurseur d’artistes à fort potentiel qui vont monter de manière considérable »

Au fil de la discussion, j'apprend qu’une soirée Imagine❊, c’est des heures de recherche sur les forums, sur l’actualité des nouvelles signatures de labels, sur les nouveaux artistes des agences de booking et surtout l’écoute de sets de DJ.
Le projet Imagine❊ s’est construit intelligemment car en intégrant de grands noms de la scène électronique dès les premières soirées, l’asso s’est ouverte les portes des agences de booking et aujourd’hui une relation de confiance s’est établie avec elles.
Imagine❊ reçoit régulièrement les noms des nouveaux DJs en devenir prêts à être reçus en closing par le crew autour d’une soirée. La principale force de l’asso, c’est de recevoir l’artiste comme il se doit « que ce soit un gros guest ou un plus petit, il faut qu’il soit confort du début jusqu’à la fin » me dit Ilyes, « jamais un artiste est parti en étant déçu » renchéri Louis « on les invite au resto, on leur fait visiter Lyon » rajoute Julie.
Toutes ces petites attentions qui se font de manière naturelle, tant le crew respecte l’artiste qu’ils invitent, sont les petits plus qui leur apportent sérieux, crédibilité et image chaleureuse au près des DJs et des agences de booking « il faut qu’ils soient heureux de jouer » me dit Louis. 

 

Et le bien être ne s’arrête pas à l’artiste, Imagine❊ intègre toute personne de bonne volonté à rejoindre ses rangs. Aussi bien les bénévoles, le principe du crew étant « tu ne vas pas gagner d’argent mais on va éviter de t’en faire perdre » que d’autres personnes voulant s’investir plus en profondeur. Le crew les forment en communication et en direction artistique dans un esprit positif, cool, en portant une très grande attention au bien être de chaque entité.
« Aujourd’hui je viens, pas parce qu’on me demande de faire des photos » me confie Guillaume, photographe free lance « mais parce que je me sens bien avec eux, je passe toujours une bonne soirée ».  

Il en est de même pour le public. Imagine❊ a su gagner un noyau dur d’afficionados grâce à une ligne artistique pointue et son ambiance chaleureuse. Leur communautéi vient en toute confiance découvrir des line up toujours bien léchés et des productions impeccables.

Et ce n’est pas fini. 2017 promet des line up assez folles, des DJs du monde entier risquent de débarquer à Lyon pour notre plus grand plaisir. 

 

Alors pourquoi « Imagine❊ »? 

Le nom est venu spontanément en fait. C’est en cherchant que la redondance du verbe a percuté les esprits : « Imagine, on invite tel DJ », « imagine la soirée que ça peut être » etc…de quelque chose de non prémédité est sorti une idée géniale, comprise de tous. Du coup, chaque lancement d’évènement commence par : « Imagine❊ ».
Et l’étoile, c’est pour faire joli? Non. Elle se situe dans le prolongement de l’imagination justement, c’est la suite encore inconnue des prochains évènements nous faisant rêver aux soirées les plus folles.

Des ambitions pour la suite? 

Imagine❊ en a. Cette asso s’est déjà exportée plusieurs fois à Paris, Marseille, Genève et même en Espagne. A noter ; deux invitations de DJ sets au célèbre Badaboum à Paris où elle a su gagner le respect du club. L’idée future serait d’exporter le concept Imagine❊ dans d’autres villes de France.
Comme le dit avec humour Julie « un Imagine and Be » car chaque crew Imagine❊ accueillera les autres crew à participer à leur évènement local.

Imagine❊  m'a introduit pour la première fois au concept de « l’afterview ». Après ce petit moment d’intimité avec le crew, j'ai, non seulement vécu une soirée House de grande qualité mais j'ai été chouchouté du début jusqu’à la fin de la soirée : très bonnes discussions avec les membres du crew, le verre souvent plein avec le tapement sur l’épaule suivi de la phrase : « ça va? tu passes un bon moment ? » . On m'a même promis une «soirée raclette » apriori c’est bon signe. 

Merci à vous !...

La page Facebook d'Imagine ❊ 


La Bringue lance son robot qui parle sur messenger ! Il s'appelle L2-B2, il est ton guide de sorties électroniques. Disponible partout, tout le temps, il fonctionne comme Siri. Discute avec lui juste ici


Warehouse Alternative : Band Of Brothers (Report)

Warehouse Alternative : Band Of Brothers (Report)

A ne pas louper : Latence Soundsystem au Petit Bain

A ne pas louper : Latence Soundsystem au Petit Bain