LE SOUS-SOL : "On a vu l’évolution de la Techno depuis quelques années"

LE SOUS-SOL : "On a vu l’évolution de la Techno depuis quelques années"

Le Sous-Sol est un collectif bien connu des adeptes de Techno Parisiens. Ils ont l'habitude de faire trembler la barge du Batofar, au plus grand plaisir de la scène électronique Parisienne, qui s'en porte bien. On a rencontré la joyeuse équipe de ce crew pour en savoir plus sur leurs projets....

Qui se cache derrière le Sous-sol ? Quelle est votre mission ?

SS: Le Sous-Sol c’est un collectif de mordus de techno, on est 6 résidents avec chacun notre style propre. Mais c’est aussi une grande famille, on est très proches de beaucoup d’autres collectifs ou artistes à l’état d’esprit similaire !

Notre mission ? Défendre l’ouverture d’esprit qui est la notre et retourner aux valeurs qui nous semblent importantes dans ces sphères musicales : le son et la teuf.

Pour vous c'est quoi la Bringue idéale ?

SS: Pour la Bringue idéale, il suffit de nous laisser nos vinyls ou nos clés usb, et un gros son. Un très gros son même! Qu’on soit dans un appartement, dans un club, dans un hangar ou dans un champ, on s’en fout, tant que le crew est au complet et motivé.

Avec une bouteille d’Havana derrière les platines, cette bringue idéale devient la bringue parfaite !

On a vu l’évolution de la Techno depuis quelques années et ça fait quand même bien plaisir !

Quels-sont vos prochains projets ?

On a un projet en cours dans un lieu différent, avec un concept bien particulier qu’on ne trouve pas actuellement sur la capitale. On vous en dit plus très rapidement !

 

Un petit avis sur développement de la scène techno house à Paris et en France en général ?

SS: Bien que le collectif soit jeune, nos membres sont actifs sur la scène électronique depuis un moment. On a vu l’évolution de la Techno depuis quelques années et ça fait quand même bien plaisir !

On a remarqué lors de nos bookings que des artistes du monde entier ce tourne vers Paris. Le public change également, aujourd’hui il est bien plus varié qu’auparavant. Le mauvais côté ? Alors qu’au début on ne comptait que des amoureux, il y a aujourd’hui une grosse partie d’orga qui se dise « Techno » alors qu’ils sont avant tout là pour l’argent, c’est dommage, mais c’est le jeux !

 

Quels sont les autres collectifs que vous affectionnez particulièrement?

SS: Il y en a énormément bien évidemment ! On peut citer tout ceux avec qui nous avons eu l’occasion de bosser : Brimfool, Celadopole, Collision, Container, District, Lateral Thiking, Leonard Wanderlust, Lh Musical Town, Le Pas-Sage, Le Temple, Octov, Positive Education, Structure, Trahace, Ygrk Klub

Et en dehors : Berlinons Paris, Blocaus, Fée Croquer, Possession, Classic As Fuck, Acid Avengers, La Mamie’s, Alter Paname, Otto10, SeekSickSound, etc.

 

Un petite playlist pour la fin?

SS: Offerte avec Amour par toute l’equipe du collectif ! Fondateurs, Orgas, Artistes, RPs !


En écoute : JULIAN M, résident de la Horde

En écoute : JULIAN M, résident de la Horde

OCTOV :"La Bringue idéale, c'est un événement qui te déconnecte de la réalité"

OCTOV :"La Bringue idéale, c'est un événement qui te déconnecte de la réalité"