Nouvel An au Batofar: entre Bass music et Disco

Nouvel An au Batofar: entre Bass music et Disco

Traditionnellement, le Batofar frappe toujours très fort pour la soirée du nouvel an, et celle qui nous attend samedi soir ne déroge pas à la règle. Ainsi, après Italojohnson en 2014 et le label jacking/acid house Unknown To The Unknown en 2015, c'est au tour de deux labels complètement différents d'inaugurer 2017 sous les meilleures auspices dans la cale du bateau: Livity Sound et Discomatin.

Livity Sound, c'est la dernière mutation sonore venant de Bristol, une des villes les plus riches d'Angleterre d'un point de vue musical. Sous la tutelle de son boss Peverelist, ce label innovant cherche à porter le dubstep (on parle bien ici du dubstep à l'anglaise, né dans les austères banlieues sud de Londres, et non de son homonyme américanisé) vers de nouveaux horizons, se fondant alors dans d'autres genres de bass music, ou bien en se rapprochant de la techno et de la house plus classiques.

Les rythmes breakés et spacieux arrivent en syncopes imprévisibles, tandis que par-dessus débarquent des synthés tantôt menaçants, tantôt élégiaques, avec des réminiscences de sonorités rave. Le résultat est une forme alien de musique électronique, à la fois hybride et moderne, qui reste cependant totalement efficace pour faire bouger les foules. Je vous conseille fortement l'écoute de la compilation Livity Sound (2013), représentative du son du label.

Ainsi, le 31 décembre, on retrouvera la majeure partie des artistes du crew (seul Asusu manque à l'appel): en plus du boss Peverelist, Kowton (qui a sorti son premier album Utility sur Livity cette année), Hodge et le talentueux français Simo Cell seront chargés de clore 2016 en beauté. Préparez-vous à des basses énormes et ronflantes, des bruits bizarres et mentaux, des hymnes inattendus et une ambiance festive électrique.

À partir de 6 heures du matin: changement radical d'atmosphère, puisque c'est au tour du jeune label parisien Discomatin de prendre le relais. Ce crew composé des DJ et diggers Saint-James, Théo Top, Mag Spencer et Jim Irie a sorti ses deux premiers EP en 2016. Spécialisé dans les edits disco, leurs tracks affichent une bonne ambiance à toute épreuve, à base de rythmes groovy, de vocaux de diva, de montées orchestrales désinhibées, et on s'attend donc à la même chose en DJ-set. Une avalanche de good vibes en perspective, parfaite pour l'after.

On applaudira le Batofar de rester fidèle à sa ligne artistique et de continuer à proposer des line-ups exigeants et éclectiques, là où d'autres clubs de la capitale tombent dans la facilité pour le nouvel an.

INFOS PRATIQUES

Le Batofar
face au 11 quai F. Mauriac 75013 Paris
Le 31 décembre 2016 de 22h à 12h

22 euros en préventes
10 euros sur place pour l'after (à partir de 6h)
EVENT FB / EVENT FB de l'after


Top : 10 soirées du nouvel an par les bringueurs

Top : 10 soirées du nouvel an par les bringueurs

Weather Winter 2016: Report

Weather Winter 2016: Report