Report en Quarantaine

Report en Quarantaine

Il y a 5 mois, La Quarantaine soufflait sa première bougie dans un entrepôt bien crasseux aux portes de Paris. Ceux qui y étaient pourront témoigner, c’était vraiment violent. Difficile de dire ce qui avait fait la réussite de cette soirée parmi tous les ingrédients du cocktail explosif. Était-ce la scène trance ? Était-ce l’immensité de cet entrepôt si haut de plafond ? Était-ce les performances sans fautes des artistes ? On parie sur un joyeux mélange de tout ca.

Aujourd'hui, retour sur le dernier event en date -
Quarantaine : Search For The Cure.
40 -1-2.jpg

Comme mentionnée dans l'intro, cette dernière fête nous avait donc laissé à tous un goût de « reviens-y », et c’était avec un engouement certain que nous attendions le samedi soir pour voir ce qu’ils nous avaient concoctés.

1 : 30 AM

Nous débarquons sur le lieu avec la mif, et commençons par un petit tour de piste afin de prendre connaissance des lieux. Le premier truc qui saute aux yeux : La scène est immense. Monté de toute pièces par Triple-D (qu’on ne présente plus) celle-ci doit faire presque 6 mètres de haut pour 15m de large.

scène.jpg

Au centre du dancefloor, 4 pylônes de métal permettent à l’éclairage d’être suspendu au-dessus de la foule pour assurer les jeux de lumières. Même si les soirées warehouse se multiplient en ce moment, c’est tout même assez inhabituel de voir quelque chose de cette envergure pour un samedi soir.

Nous évoluons donc dans cette masse en mouvement afin de trouver notre sweet spot, et de voir ce que le système son a dans le ventre. C’est Alignement qui est au platine et qui dévoile une techno puissante. La foule s’installe, encore un peu hésitante sur le rôle qu’elle est sensée jouer. Ce qui est sûr, c’est qu’elle fait confiance aux DJs pour lui montrer la voie.
 

3 :00 AM

L’intensité est montée d’un cran, on commence a entamer les choses sérieuses. C'est la tête d'affiche de la soirée Mark Broom qui a pris les commandes et qui commence déjà a nous régaler a coups de petites bombes rythmiques.

40 -1-3.jpg

On était assez contents de voir que Mark Broom serait invité a cette nouvelle quarantaine; en effet l'anglais représente une techno un peu plus mentale et moins industrielle que ce que la Quarantaine a pu nous montrer par le passé. Alliant dans son set des rythmiques pêchues et des sonorités planantes, on a pas vu le temps défiler.


C'est agréable de voir des organisateurs qui savent encore prendre quelques risques et qui cherchent à expérimenter différentes choses avec leur public; en 4 ou 5 soirées on a pu écouter en parallèle a la Techno industrielle; de la Micro House, de la Trance ou d'autres styles de Techno comme ici et ça fait du bien !

11:00 AM

Il fait grand jour dehors, les festivités se terminent après les passages tout aussi agréables de Brûlée, EKLPX, Kuss et de Lacchesi qui concluent une teuf mémorable et haute en couleur malgré quelques petits soucis techniques tard dans la nuit.

Une fois de plus l'équipe de la Quarantaine a su démonter son talent pour organiser des évents XXL en trouvant définitivement son public, très adepte des fêtes alternatives. 


C'est sans aucun doute ce que le public parisien cherche désormais, sans doute par ras-le-bol des clubs trop contraignants vis à vis de cet esprit libéré de la fête, et ça se sent dans l'énergie que ces Warehouses apportent. 

enfin des gens normaux.jpg

On attend avec impatience la suite !


[Report] Pisica #3 ou Le Félin Festif

[Report] Pisica #3 ou Le Félin Festif

Lyon : PRISME présente Jack de Marseille, DJ P.Moore & Sinaï

Lyon : PRISME présente Jack de Marseille, DJ P.Moore & Sinaï