JAZZY BAZZ A FAIT POGOTER LE CENTRE POMPIDOU ! [PHOTOS]

JAZZY BAZZ A FAIT POGOTER LE CENTRE POMPIDOU ! [PHOTOS]

Le centre culturel Pompidou a réitéré pour la deuxième année consécutive le festival « Extra! » dédié à la littérature hors du livre. Entre ateliers de lecture et d’écriture, remises de récompense littéraire, expositions, performances d’artiste des beaux arts ou de poètes, l’institution a vu passer une bonne ribambelle d’activités la semaine passée. Toutefois, une programmation des plus étonnantes a particulièrement capté mon attention, celle du rappeur Jazzy Bazz qui a été invité à performer un showcase jeudi soir, soit quelques heures avant la sortie de son 2ème album solo « NUIT ».

 
 ©️  Acyle Koussa
 

Initiative comme on en voit peu de la part d’une institution culturelle telle que celle-ci, mais qui démontre que les mentalités ont évolué. Le rap est l’un des styles musical, si ce n’est LE style musical, qui accorde une importance prépondérante au texte, au style d’écriture et aux tournures de phrase. Cette belle initiative de la part du Centre Pompidou fait partie des actions qui redorent le blason du rap

 
 ©️  Acyle Koussa
 

Le choix du rappeur Jazzy Bazz n’est très certainement pas dû au hasard. L’artiste possède une plume qui le différencie de toute la flopée de rappeurs actuels, et est considéré comme l’un des meilleurs lyriciste de ce rap jeu. Il n’en est pas moins que l’artiste a enflammé le musée jusqu’à entrainé plusieurs pogos dans ce lieu normalement si calme. Si vous ne me croyez pas, les photos parleront d’elles-mêmes.

 
 

Le showcase s’est suivi d’une discussion, que dis-je ?, d’une réunion au sommet entre Jazzy Bazz, le journaliste rap Mehdi Maizi (Oklm/ présentateur de l’émission La Sauce), et l’écrivain Gauz invité par le rappeur, car comme l’a affirmé ce dernier lorsque Gauz lui a demandé la raison de son invitation « Tu écris beaucoup trop bien, tout simplement. » On a assisté à 25 minutes de discussion passionnée, dans laquelle on a appris que la plus grande inspiration de Jazzy Bazz n’est autre que le mythique rappeur Dany Dan. Parmi un nombre incalculable de réflexions intéressantes, on retiendra que Mehdi Maizi a apparenté la manière d’écrire de Gauz aux punchlines qu’on retrouve dans le rap, une manière de démontrer que les deux mondes sont intrinsèquement liés. Tandis que Gauz, qui ne connaissait pas Jazzy Bazz avant ce jour, ne voulait plus le laisser filer tant il a décelé le talent littéraire de l’artiste. On peut dire que les grands esprits se sont rencontrés. 

 
 

Ce fut une belle manière d’honorer d’une pierre deux coups le rap et la littérature française. Soulignons qu’un grand nombre des personnes du public était relativement jeune, et ce fut une manière efficace de les sensibiliser à d’autres formes d’art que la musique (et de les faire entrer dans un musée !!). Je terminerai sur une phrase de Gauz « Le rap ramène les sonorités et les rimes à la la langue française », et grand bien lui fasse ! 

 
 

[J-30] L’ADE a encore frappé - Overview de la programmation

[J-30] L’ADE a encore frappé - Overview de la programmation

 NOS 5 COUPS DE COEUR DU FOREZTIVAL 2018 [PHOTOS]

NOS 5 COUPS DE COEUR DU FOREZTIVAL 2018 [PHOTOS]