LA SALE : "SALE! est une soirée les garçons qui aiment les poneys"

LA SALE : "SALE! est une soirée les garçons qui aiment les poneys"

Comment définiriez vous LA SALE ? 

SALE : SALE! a été conçu pour être un espace de liberté sans jugements où chacun a le droit et surtout le devoir de venir tel qu'il est!
Un lieu d'expression artistique où la musique est reine, vecteur principal d'émotions, media unificateur par excellence.
Nous essayons de créer un lieu où chaque personnalité a le pouvoir d'enrichir la vision de l'autre et donc la force et la possibilité de s'exprimer de manière absolue.
Le féminin et le masculin sont dans l'équité la plus totale, le genre n'a pas de prise pour nous tout autant que les sexualités. Nous nous efforçons de manière littérale de mettre à mal les barrières sociétales qui nous sont imposées par la diffusion d'un amour qui peut paraitre utopique mais qui semble justifié face à la violence que nous vivons au jour le jour le jour mais aussi celle que nous nous infligeons entre nous.

sla.jpg

Le second degré est certainement la meilleur arme que nous possédons comme si il fallait faire comprendre au public que de toute manière, rien n'est vraiment grave et que vivre au jour le jour ou plutôt que la nuit où tous les chats sont gris, est la solution pour toucher le bonheur qui va au delà de la catégorisation.

Notre manifeste résume d'ailleurs la meilleure expression de notre état d'esprit!

SALE! est une soirée pour les garçons qui aiment les garçons qui aiment les filles qui aiment les filles qui aiment les garçons qui aiment les poneys, les chats et les licornes.
SALE! est une soirée où l'on aime danser sur de la musique dite électronique venu souvent du froid pour se mieux se réchauffer à coup de booty bounce.
SALE! t'aime comme tu es à part si tu t'appelles Frigide Barjot ou Christine Boutin.
SALE! Lutte contre la misère sexuelle et se bat pour que ton hiver se passe sous une
couette à demi nu avec les plus beaux maris de la capitale.
SALE! te veut, SALE! t'aime, SALE! aime ta liberté.

SALE! LA PARTOUZE DE L'AMOUR.


Pour vous c'est quoi la Bringue idéale ?

Des sourires, beaucoup beaucoup de câlins autant avec les gens qu'on aime mais aussi avec les nouveaux venus pour leur montrer qu'il n'y a aucunes raisons à quelconque timidité!
Le point centrale reste la musique qui doit bien sûr être de qualité mais sans forcément se vêtir d'une quelconque célébrité.
Le bon son ne se compte pas aux nombres de vues sur soundcloud mais à l'émotion qui s'en dégage. On nous a souvent posé la question de notre "direction artistique" qui n'a pas de sens pour beaucoup! Mais le but est bien là: une liberté totale qui nous fait tantôt sourire, tantôt jouir des oreilles peu importe tant que ça apporte du bonheur...

Le gros plus reste, sans en douter, des propositions artistiques incongrues qui permettent non seulement à des artistes de s'exprimer mais au public de ressentir une puissante énergie d'osmose!

Quelles sont vos prochaines dates à venir et vos projets sur le long terme ?

Dès ce samedi, A La Folie, où nous organisons avec nos amis / famille des collectifs Pardonnez-Nous et Fils de Vénus une grosse teuf avec la légendaire Lakuti, résidente entre autres du Panorama bar de Berlin et Jean Nipon de CleckCleckBoom. C'est important pour nous de ne pas être des promoteurs fermés à la collaboration mais de créer en groupe et toujours dans cet esprit d'amour!

On se donne rendez-vous aussi le 1ier juillet pour notre 25e SALE!, troisième du nom au Batofar avec une affiche qui risque de surprendre mais dont nous gardons encore le secret!
Une fois par mois, on réside A La Folie, pour notre maintenant très aimé Bingo-DragQueen, j'ai nommé SOUILLON, un endroit ou l'on aime convier nos copains à venir passer leurs disques les plus improbables! C'est une façon de s'amuser sans pression avec juste le plaisir de danser, bouffer, sourire, se draguer voire plus... et descendre en douceur du week-end...


Quel est votre avis sur le développement de la scène électronique ?

Depuis quelques années, Paris est en plein BOOM! Les propositions se multiplient et sont d'une qualité que Berlin et Londres peuvent nous envier!
Il y a quelques temps, on était encore que des putes à champagne pendant la fashion week dans des lieux qui n'avaient franchement rien d'attirant pour la scène club mais aussi pour les gens plus créatifs...
Paris s'est réveillé et fait place à une inventivité qui met en avant un savoir-faire typiquement français, que ce soit dans la techno, la house mais aussi dans des expérimentation plus DIY qui nous est propre et qui heureusement ne se résume pas à ce que nous avons appeler la French Touch. Fairela fête à Paris aujourd'hui est non seulement intense mais terriblement excitant dans une veine que nous sommes les seuls à pouvoir créer. C'est quand même un atout de fierté dont on peut se vanter!


Quels sont les autres collectifs que vous affectionnez particulièrement

Évidemment comment passer à coté des Fils De Vénus et de Pardonnez-Nous qui sont une véritable famille pour nous. Chacun dans leur genre, toujours avec cette envie de créer une fête ou la population sera baignée dans une atmosphère ou la musique sera toujours une priorité qualitative tout autant qu'une découverte mais aussi dans une réunion où la créativité à toute sa place afin d'être dans une osmose générale!

Depuis quelques années, Paris est en plein BOOM! Les propositions se multiplient et sont d’une qualité que Berlin et Londres peuvent nous envier!

On peut aussi parler du label du Turc Mécanique, extrêmement actif et qui remet les sons les plus underground à l'honneur sans jamais se fermer sur eux-même! Mega big-up car c'est un pari bien difficile pour réunir les foules... et pourtant un pari bien réussi avec brio!


Un dernier mot pour la fin ?

La société est aujourd'hui tellement dure à vivre entre politique dans une impasse, minorité stigmatisée, révolte qui gronde, etc, ... on est là pour dédramatiser tout ça quand on est ensemble, la nuit, sur la musique alors une seul phrase nous vient en tête: ON VOUS AIME! <3 Venez caliner et danser avec nous! 


CLUB 90, où l'idée de prendre le contre-pied de la tendance techno

CLUB 90, où l'idée de prendre le contre-pied de la tendance techno

La Brique : "Nous voulons continuer à apporter une touche fantaisiste aux soirées Parisiennes."

La Brique : "Nous voulons continuer à apporter une touche fantaisiste aux soirées Parisiennes."