Texture : entre art, musique et convivialité

Texture : entre art, musique et convivialité

À l'occasion de leur passage dans la capitale, en octobre prochain, on a rencontré Texture, ce collectif rennais qui se donne pour mission de faire bouger leur région natale. Entre art, musique, convivialité et lieux atypiques, Texture vous fera voyager bien plus loin que la Bretagne.  

Puisqu’il faut commencer par le commencement, qu’est ce que c’est Texture ? Qui est à l’origine du projet ? Et comment vous est venue l’envie de former ce collectif ?

Texture est une famille créative Rennaise œuvrant dans le domaine de l’évènementiel, regroupant plusieurs amis qui ont choisi de réunir leur savoir-faire pour travailler ensemble sur des projets artistiques et musicaux. 

L’envie nous est venue car il n’existait pas d’événements de ce genre sur Rennes, des soirées en dehors des clubs, avec un esprit libre et le côté artistique mis en avant.

Quelles sont les particularités de vos événements ?

La particularité c’est qu’on organise des événements dans des lieux qui à la base n’accueillent pas ce genre d’événements : parking sous terrain, manoir, hangar, champ vaste, plaine au milieu de menhirs historiques, forêt mystique. Cela créer tout de suite une ambiance différente et immersive. 

Vous êtes majoritairement actifs dans la ville de Rennes et ses environs, cependant vous vous apprêtez bientôt à investir le Batofar le 27 octobre. Y’a t-il selon vous des différences notables entre la capitale et Rennes au niveau de la vie nocturne ? Notamment du point de vue de l'organisateur ?

Bien sûr, il y a une différence entre la capitale et la province qui se traduit par le nombre de propositions de soirées différentes ! Il y a plus de concurrence à Paris et plus d’événements de qualité (même si depuis 2 ans à Rennes, il y a de plus en plus d’orga et de beaux événements). Paris est une capitale, il y a donc plus de public qu’à Rennes. Tout cela s’équilibre en fait !


D’ailleurs, pouvez vous nous parler un peu plus de cette soirée au Batofar le 27 octobre ?

Pour notre première soirée au Batofar nous invitons Jeff Rushin, artiste hollandais qui oscille entre techno mental et minimaliste, ainsi qu’un ami Herrmann que nous avons déjà fait joué lors d’un de nos événements : TEXTURE - The Field. De plus nous apporterons notre touche dans cet événement en ramenant de la déco, du mapping et des performances artistiques sur la terrasse.  

Vous êtes plutôt habitués à investir des lieux atypiques tel des parkings et terrains pour vos soirées bretonnes, avez vous songé à reproduire ce model pour une date à Paris ?

On pense que Paris a déjà ses acteurs dans ce domaine (OFF – Champ libre) et nous aimons énormément notre terre natale. Cependant, nous ne sommes pas contre une collaboration avec des collectifs parisiens sur un événement !    


Aimeriez vous étendre vos événements à d’autres régions françaises ? Si oui, les quels ?

Pour le moment, nous privilégions notre région, il y a déjà tant de choses à faire et notre public nous est très fidèle !


Parlez nous de vos soirées passées, quel est votre meilleur souvenir jusqu’ici avec Texture ?

Les levées de soleil en extérieur sont sans doute les meilleurs moments de nos soirées ! on peut parler de notre dernière collaboration avec Chevreuil une forêt magique ou bien le closing de Tristan MDWK au milieu de menhir... Il y en a en fait beaucoup car nous sommes toujours très satisfaits de ce qu’on a réussis à réaliser. 

Quel est le leitmotiv du collectif ? 

Fête, liberté et bonne humeur.


Pour vous, c’est quoi la Bringue idéale ?

De l’art, de la musique et un lieu insolite.

Une Playlist by Texture ? 

 

 


Pont Neuf Records, pour le son, la joie et l'amitié.

Pont Neuf Records, pour le son, la joie et l'amitié.

Fohra, les afters qui vous veulent du bien !

Fohra, les afters qui vous veulent du bien !