Track de la semaine: The Exaltics - NGC 253

Track de la semaine: The Exaltics - NGC 253

Chaque semaine, la Bringue te sélectionne une track qui a marqué les esprits de nos rédacteurs. Grand classique, perle diggée sur youtube ou track id du weekend, pas de chichi ici on est là pour la musique.

Aujourd'hui, allons explorer un peu les étoiles avec: The Exaltics - NGC 253

Pour clôturer sa trilogie de releases dédiées au satellite Hubble, le label Solar One Music frappe un grand coup en réunissant 2 des plus importants acteurs de la scène électro : d'un côté Gerald Donald, moitié du groupe légendaire Drexciya, et un des héros de l'électro de Détroit, notamment grâce à ses alias Der Zyklus, Heinrich Mueller, Dopplereffekt, NRSB-11 (avec Stingray) ; de l'autre, Robert Witschakowski aka The Exaltics, un producteur allemand qui excelle depuis 2008 avec des sorties teintées d'électro et d'acid sur des labels divers tels que Transient, Creme Organization, Shipwrec ou Solar One Music (qu'il a co-fondé). Ces deux artistes phares collaborent donc sous le nom de Project STS-31, utilisant leurs innombrables alias pour un album cosmique intitulé Spiralgalaxie.

La track "NGC 253" est le moment le plus dansant de la release, et démontre pourquoi The Exaltics est considéré comme l'un des meilleurs producteurs électro actuels: le beat syncopé crée une ambiance intense exacerbée par une basse ravageuse, tandis que s'élèvent progressivement des nappes mélancoliques et des mélodies stridentes, comme un tourbillon de rêves emporté aux confins de la Voie Lactée – une sorte de funk futuriste et follement nostalgique.

A utiliser avec précaution lors d'un set: ce morceau risque de vous faire partir loin, très loin...


En slip chez les roumains (Interval Natural, Rasnov)

En slip chez les roumains (Interval Natural, Rasnov)

Nouveau label in town : Curiosity Music

Nouveau label in town : Curiosity Music