VIDEO : Notre after de cette édition 2016 du Weather Festival

VIDEO : Notre after de cette édition 2016 du Weather Festival

Cette quatrième édition du Weather Festival ne s'est pas faite sous le signe du beau temps, vous diront les fêtards de vendredi et samedi. En revanche, il paraît que c'était le festival de la "maturité". Maturité de l'organisation, maturité et harmonie du line-up, maturité des festivaliers.. La démocratisation du mouvement techno est définitivement installée, et il semblerait que la fusion entre la scène et le publique n'ait jamais été aussi intense.
Comme on en a l'habitude, on débrief tout cela entre Bringueurs : voici donc des extraits de ce qu'ont pu dire les membres de La bringue, agrémentés des commentaires de la rédaction ! 


Avant tout, obligé de souligner que l'arrivée du soleil le dimanche à donner une autre dimension à l'événement, les derniers guerriers présents avaient tous le smile, et il régnait une vraie ambiance de cool-attitude !

Organisation

Pour ce qui est de l'organisation pratique, on va commencer avec la première innovation de cette édition :  les bracelet cashless

Très bonne idée sur le papier, mais il apparaît que le dispositif n'a pas tout a fait fonctionné comme prévu... 

Patrick Bouvier "L'idée du bracelet était top, pas mal de monde parmi ceux qui avaient chargés les bracelets en ligne se sont retrouvés avec des bracelets à 0. Et du coup à devoir faire la queue aux caisses pour régler le problème... bonne idée sur le papier, ce serait bien que ça fonctionne mieux l'année prochaine"

Autre point concernant l'organisation à mentionner tout de même, l'entrée était suffisamment bien organisé pour que la queue ne dure pas une éternité. D'ailleurs, l'affluence semblait moins importante que les autres années, au plaisir des danseurs d'ailleurs !

Matthieu Prr "Mais tellement c'était vraiment la teuf, bien énergique très rythmique. Ca faisait plaiz. Scene pas du tout bondée y avait de la place, parfait"


Sons et lumières

Concernant les dispositifs sons et lumières, on a vraiment un écart de niveaux entre les deux aspects : alors que le soundsystème a atteint une qualité sans précédent, les jeux de lumières étaient décevants, notamment sur les scènes extérieures... 

"Corentin Lodé Suis-je le seul à avoir trouvé le mapping et le jeu de lumière clairement pas au niveau par rapport à la winter ou à Vincennes ? Sinon bon soundsystem, et les artistes bon dans l'ensemble"

Audrey Vlld "The Black Madonna, Marcel Dettmann, Vril & RPR. "

Problème technique du son pendant RPR et MCDE et très peu de scéno/lumière.

Hicham Alaoui "C'est vrai que la weather est encore loin des awakenings, time warp en terme de scénographies, lumières..."

 

Line-Up

Bon, trêve de sujets mineurs, maintenant on débrief le plus importants, les performances artistiques ! Globalement nous on a vraiment apprécié tous les sets qu'on a eu l'occasion de vivre, on palcera une mention spéciale a Ricardo B2B ZIp dimanche au retour du soleil....

Victor Kl "Ricardo et zip avec le soleil meilleur moment du festival ! "

 

Sans surprise, la bringue a considéré RPR comme au-dessus, suivi par respectivement Len Faki, Richie Hawtin, Collabs 3000 et Ben Klock 

Rwanito "RPR > all

Florian Davoust Vendredi: Collabs 3000 au dessus , Tuskegee bien sympa.  Samedi: Ben Klock et Antigone énervés, RPR fou fou fou. Dimanche: Len Faki tres tres bon, Cabanne b2b Lowris pour finir en beauté !"

Youness Benhousni "RPR , Villalobos B2B ZIP >>>>> 


Et enfin, grosse menton spéciale pour le set hip-hop e Robert Hood qui a fait l'unanimité !

Jean Gasnouc "Le set hip hop de Robert Hood était une excellente surprise!"

Nicolas Maduro dla bombe ! beaucoup de mobb deep et tribe called quest

Nicolas Maduro + gangstarr, mes 3 groupes de rap préférés


VIDEO : Report du Marvellous Island Festival

VIDEO : Report du Marvellous Island Festival

On a rencontré Crescendo, un nouveau collectif Parisien prometteur

On a rencontré Crescendo, un nouveau collectif Parisien prometteur